Un crumble aux pommes postales avec de la farine norvégienne

Publié le par Emlyn

pommes-postales.jpgJ’ai reçu un paquet venant de France... plein de pommes vertes, de noix et de noisettes! Une surprise maternelle, qui a déclenché un sourire jusqu’aux oreilles et une envie de crumble. Me voici affairée dans la cuisine, lorsque mon norvégien descend de sa taverne technico-filmique et propose son aide, allèché par la proposition sucrée.

 

Bien! J’épluche les fruits, tu t’occupes de la pâte à crumble. Voici la recette, elle est en français, mais je vais te la traduire oralement. De toutes façons, un crumble, c’est facile à faire! Et nous voilà les mains dans la pâte et les fruits, à discuter avec les collocataires descendus du premier pour une tasse de thé.

 

Ayant fini de me lècher les doigts, et apportant le plat rempli de fruits au chef de la pâte à crumble, je remarque que le sac de farine me paraît bien plein. As-tu mis de la farine?... regard évasif, coupable... Ben, non... Ben, pourquoi? Il était écrit “farine”, alors j’ai mis du sucre. Tu veux dire que tu as mis deux fois 75 grammes de sucre et pas de farine?

 

[Aparté linguistique: “farine” est un mot qui est ambigüe dans une cuisine où français et norvégiens travaillent côte à côte. Pour les français, cela signifie du blé moulu. Mais lorsque les norvégiens lisent le mot, ils le lisent avec un cerveau norvégien qui fait le lien avec leur définition: “farine” (prononcez fârin) veut dire sucre fin.]

 

Du coup, on rajoute de la farine, tout en s’imaginant le dessert au sortir du four: un crumble aux pommes postales avec de la farine norvégienne. C’est-à-dire, un crumble aux pommes vertes avec une pâte à crumble contenant deux fois la quantité de sucre nécessaire.

 

Quelques heures plus tard, une tasse de chocolat chaud et une part de crumble sur la table, nous dégustons en discutant le résultat final. Sucré. Très sucré. La prochaine fois, on prend une recette en anglais, au moins il n’y aura pas de problème. Je vous tiens au courant.

Publié dans folies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

l'étentiel est de faire et de prendre du plaisir ensemble à s'affairer...


Répondre